© 2019 par Aurélie Faticati

  • Gris Icône Instagram
  • https://www.facebook.com/lily.fatica
  • Gris Flickr Icône
  • Tumblr Social Icon

Bienvenue

sur le blog de voyage 

de Aurélie et Daniel

Roadtrip en Islande : 5 astuces pour bien s'y préparer


1. Bien choisir la période quand partir


Nous sommes parti en Islande vers la mi-mars. Étant enseignante, je n'avais pas vraiment le choix, c'était les seules vacances que j'avais.

Notre but était aussi d'aller voir les aurores boréales en Islande. Impossible d'imaginer y aller en été, saison pendant laquelle les heures d'ensoleillement sont de 22h.

Un article du site Internet "Guide to Iceland" explique bien la différence des heures d'ensoleillement dans le pays. Elle propose, en plus, les points positifs et les points négatifs de voyager en Islande en hiver ou en été.

Sachez que les aurores boréales sont observables huit mois par année en Islande : d'Août à Avril.


2. Bien choisir ces places dans l'avion


Nous partons de Toronto pour 10 jours exactement à la mi-mars en Islande.

L'aller en avion se passe la nuit, parfait! Je vous conseille vivement de prendre au moins l'aller ou le retour en pleine nuit!

Comme l'aller en avion se passait la nuit, j'ai pris soin de réserver nos sièges à côté du hublot gauche. Peut-être, aurons-nous une chance de contempler les aurores boréales de l'avion!

Le retour en plein journée, je réserve les sièges du côté droit de l'appareil, il paraît que la vue sur le Groenland est à couper le souffle s'il n'y a pas de nuages! On croise les doigts...



3. Mode de transport et logement


Nous savions déjà que nous partions pour un road trip, nous avons privilégié ce moyen de transport pour la liberté qu'il pouvait nous offrir : s'arrêter quand on le veut et où on le désire. Donc, pas de voyage organisé en groupe ou avec un autobus pour nous!


Pour les roadtrip en Islande, de manière générale, il y a deux options qui sont possibles :


La première option est de louer une simple voiture et réserver à l'avance tous les logements sur place. Cela signifie qu'il faut prévoir à l'avance tout notre parcours. Les bons côtés seront le confort, le contact avec les gens qui habitent en Islande, et sûrement des bons plats typiques à découvrir. Le mauvais côté; le prix! Il faut payer pour le logement, la location et la nourriture dans les restaurants, auberges, etc. On a regardé sur internet pour avoir un aperçu et nous avons vite déduit que cela dépassait notre budget.


La deuxième option est de louer un campervan et de partir à l'aventure sans réservation de logement. C'est sûr que le confort allait en prendre un coup. De plus, la nourriture en camping, en général, ce n'est pas la grande gastronomie. Par contre, les bons côtés d'avoir un camper-van, c'est qu'il aide à la chasse aux aurores boréales. On va pouvoir en pleine nuit les contempler de notre camionnette et s'il y a des nuages, rouler un peu plus pour trouver des trous. Il n'y a pas non plus le stress lié à l'heure d'arrivée au prochain logement : la liberté absolue pour nous!

Campervan, ce sera!

Le choix c'est donc porter sur une petite camionnette de location de Go Campers. Très bon choix que nous ne regrettons absolument pas. Une fois arrivé sur place, ils nous ont donné un camionnette plus spacieuse pour le même prix! Tout est compris dedans : la petite vaisselle pour deux, les sacs de couchages, les couvertures, les coussins, le réchaud pour cuisiner avec les bouteilles de gaz et un petit appareil satellite pour avoir internet en tout temps pendant notre voyage.


Cependant, dormir dans le froid ne nous réjouissait pas! Heureusement, la camionnette venait avec un petit chauffage d'appoint, qui nous a bien servi!


Impossible de faire du tout terrain avec celle-ci, mais de toute façon, en cette période de l'année, les routes sont fermées et même avec un tout terrain, il est impossible de s'y aventurer...

Le printemps en Islande, c'est boueux et très enneigé par endroit. Pas de hors pistes possibles en Mars!

4. Organisation de l'itinéraire


Pour préparer nos visites sur place, nous avons utilisé Google maps et placer des pins sur tous les endroits que nous voulions voir.

Je vous partage cette map pour ceux que ça intéresse.

Évidemment, les lieux sont nos préférés, ce n'est pas une liste exhaustive.

Pour chaque "Pin" nous avons ajouté une photo trouvée sur google et les informations pour y accéder à pied ou en voiture.

Très vite, nous nous sommes bien rendu compte que nous ne pourrons pas tout faire.

L'itinéraire sera décidé sur place selon la météo et l'état des routes!

5. Avoir les bons raccourcis web sur son smartphone


Un MUST TO HAVE pendant un roadtrip en Islande est le raccourcis vers le site de Weather forecast - Iceland. Ce premier lien permet de voir le vent (important, surtout si vous voyagez avec un campervan), la température et les précipitations. Tout cela est montré en temps réel et en déplaçant le curseur en dessous à droite, vous pouvez voir les prévisions dans la journée.



De plus, c'est un site qui est vraiment nécessaire pour le road-trip.

Il permet de voir en direct les routes fermées à la circulation et les problèmes importants qu'il peut y avoir dans le pays (tremblements de terre, tempêtes, etc.).

Ce même site propose un autre lien avec la couverture nuageuse et les prévisions d'aurores boréales.

S'il y a des nuages, vous ne pourrez pas voir les aurores boréales...

Vu que le but du voyage était aussi de s'assurer de pouvoir voir les aurores boréales, nous avons recherché plusieurs sites qui nous permettrait de les "chasser" avec le plus de données possibles en main.


Deux sites permettent de savoir l'intensité des aurores boréales selon le KP et d'avoir une map de celles-ci 30 minutes en avance: SpaceWeatherLive et Solarham. Son oval des aurores permet de voir une petite trentaine de minute en avance où les aurores boréales seront visibles.


Pour plus d'informations sur la chasse aux aurores boréales en Islande, j'ai écris un autre article qui décrit plus en profondeur quelques astuces pour être sûre de voir les aurores boréales pendant un voyage en Islande.

C'est parti!



J'en profite pour vous présenter "Smile", une petite coccinelle qui nous aura accompagné pendant tout le voyage! Si vous cherchez bien, elle n'est jamais loin sur les photos!


Nous étions paré pour le décollage! Backpack sur le dos, nous quittons Toronto avec une magnifique lumière de fin de journée...